Géographie des Etats-Unis



Carte des Etats-Unis

Les Etats-Unis ou les USA (United States of America) forment une fédération de cinquante états. 48 d'entre eux se trouvent en Amérique du Nord entre le Canada au Nord et le Mexique au Sud, et les deux autres sont l'Alaska et Hawaï dans l'Océan Pacifique. La superficie des Etats-unis est de 9.631.417 km², ce qui en fait le quatrième plus grand pays du monde après la Russie, le Canada et la Chine.

Sur le continent nord-américain, les Etats-Unis s'étendent sur une largeur de 4500 kilomètres entre l'Océan Atlantique et l'Océan Pacifique. La frontière du Nord avec le Canada est distante de 2500 kilomètres de la frontière du Sud avec le Mexique. A elle seule, l'Alaska, entre le Canada et le Détroit de Bering, occupe une superficie de 1.717.854 km².

La capitale des Etats-Unis est Washington DC dans le district de Columbia. Outre les Etats cités, les USA possèdent d'anciennes colonies dépendantes de la fédération comme l'île de Guam, les Îles Vierges Américaines, les îles Samoa Américaines, les Mariannes du Nord et Porto Rico.

Le point culminant des Etats-Unis est le Mont McKinley (Alaska) qui culmine à 6.194 mètres d'altitude. Le Pays possède également des fleuves faisant partie des plus grands de la planète comme le Mississippi (long de 3.780 km), le Missouri (3.726 km), le Colorado (2.317 km) et le Rio Bravo (3.060 km) aussi appelé Rio Bravo et qui délimite la frontière avec le Mexique.

Les grandes régions des Etats-Unis

Canyon du Colorado

Au Nord, la région des Grands Lacs forme un réseau hydrographique très important. Le Lac Majeur est le plus grand lac d'eau douce du Monde et le Lac Michigan, le Lac Huron, le Lac Erié et Lac Ontario (où se trouvent les chutes du Niagara) font tous partie des 18 plus grands lacs de la planète.

A l'Ouest des Etats-Unis se situent les Montagnes Rocheuses, prolongement de la chaîne montagneuse du Canada et qui baisse en altitude en s'approchant de la Californie. Une autre chaîne montagneuse se situe au nord-est des Etats-Unis : les Appalaches, culimant à 2.037 m d'altitude au sommet du Mont Mitchell. Ces montagnes offrent des ressources naturelles abondantes comme le charbon, le magnésium, le kaolin, le phosphate, le cuivre et l'or.

Au centre des Etats-Unis de Grandes Plaines, traversées par le Mississippi et le Missouri, permettent une agriculture extensive, ce qui permet au pays d'être le plus grand producteur du monde en ce qui concerne le secteur agricole.

Au Nord-Est, la côte Atlantique est très découpée avec de nombreuses îles et de grandes baies comme celle de Chesapeake. Le climat est très contrasté : Très chaud en été, le Nord et le Nord-Est des Etats-Unis reçoivent également d'importantes chutes de neige en Hiver.

Plus au Sud les côtes sont plus rectilignes et sabloneuses jusqu'en Floride où se trouvent un nombre très important de petites îles et de récifs coralliens. Le climat y est tropical et permet la culture des agrumes. Mais les conditions climatiques favorisent aussi la formation de cyclones très fréquents dans cette région.

Au Nord du Golfe du Mexique, les larges plaines sédimentaires possèdent de grandes réserves de pétrole, notamment dans l'Etat du Texas, ainsi que du gaz naturel.
A l'Ouest du Texas on y trouve une zone désertique, découpée par le lit de cours d'eaux tumultueux comme le Colorado qui a donné naissance au célèbre Grand Canyon. A l'Est de la Californie, l'Etat du Nevada possède un immense désert appelé Death Valley ou Vallée de la Mort.

Puis le relief reprend de l'altitude en arrivant en Californie avec la Sierra Nevada qui culmine à 4.421 mètres d'altitude au sommet du Mont Whitney et les régions boisées du célèbre Parc National de Yosemite.

Le Sud de la Californie forme une plaine très fertile avec un climat très agréable presque toute l'année. Cette plaine permet la culture des agrumes, des tomates et de la vigne qui donne des vins de qualité et réputés.



Economie des Etats-Unis

Champ de pétrole au Texas

Historiquement, la Région des Grands Lacs fut le centre industriel du pays, notamment à Cleveland et Chicago où la metallurgie et la sidérurgie a pris son essor au XIXème siècle. Les besoins en main d'oeuvre étant considérable, cette région a du accueillir de nombreux émigrants. C'est dans cette région que le secteur automobile s'est développé et reste encore de nos jours comme une activité très importante.

New York est le centre économique des Etats-Unis et concentre la plupart des sièges sociaux des grandes entreprises américaines. La ville abrite la Bourse de Wall Street considérée comme la première place financière de la planète.

Les secteurs les plus dynamiques concernent l'électronique (Seattle, la Sun Valley), l'aérospatiale (la Nasa, Boeing, Mac Dowell Douglas), les biotechnologies et l'industrie de l'armement qui dispose de budgets considérables de la part du Gouvernement américain.

Le secteur tertiaire est également très développé aux Etats-Unis, notamment avec les grandes banques américaines, l'industrie cinématographique et le tourisme.

L'intérieur du pays est essentiellement agricole avec l'élevage bovin et la culture des céréales, du maïs et du soja. Dans le sud et les montagnes, l'exploitation des mines assurent aux Etats-Unis une place prépondérente dans ce domaine. De même, les hydrocarbures au Texas et au Colorado permettent au pays de compter sur de grandes réserves de pétrole et de gaz naturel.

Pour contrer le Japon et l'Union Européenne sur le plan économique, les Etats-Unis ont signé le 1er janvier 1994 un Accord de Libre Echange Nord-Américain (ALENA) avec le Canada et le Mexique.

Population des Etats-Unis

La ville de New York

Le centre des Etats-Unis est peu peuplé. La majeure partie de la population se concentre dans les villes côtières de l'Océan Atlantique (New York, Boston, Philadelphie, Washington, Miami), de l'Océan Pacifique (Los Angeles, San Diego, San Francisco, Seattle), du Gole du Mexique (Houston, Nouvelle Orléans) et autour des Grands Lacs (chicago, Detroit, Cleaveland). Quelques grandes villes se trouvent à l'intérieur des terres comme Dallas au Texas, Phoenix (Arizona) ou Memphis (Tennessee).

La Californie est l'état le plus peuplé des Etats-Unis avec plus de 39 millions d'habitants. Los Angeles, la ville principale de l'état est aussi la seconde ville des USA, juste après New York et ses 20 millions d'habitants, agglomération comprise. Le pays compte plus de 40 villes dépassant le million d'habitants.

Le Sud des Etats-Unis connait une croissance démographique très importante en raison des vagues d'immigrations provenant des pays latinos, en particulier du Mexique et de Cuba.

La population américaine compte plus de 320 millions d'habitants (2015). Elle est très cosmopolite en raison des différentes vagues d'immigration qui se sont produites au cours de l'histoire des Etats-Unis.

Les blancs, issus de l'immigration européenne (Irlandais, Anglais, Ecossais, Gallois, Italiens, polonais, etc...), représentent la plus grande partie de la population avec plus de 200 millions d'habitants. Cependant, la population hispanophone ou d'origine latino atteint les 54 millions d'habitants et dépasse desormais les 41 millions de noirs qui vivent aux Etats-Unis.

La population asiatique est elle aussi très présente dans le pays. Ce sont plus de 14 millions de personnes venus de nombreux pays tels que la Chine, la Corée, le Japon, les Philippines et la péninsule Indochinoise.

Il subsite encore une population francophone en Nouvelle Angleterre et en Louisianne (les Cajuns), renforcée ces dernières années par les immigrants Haïtiens.

Les populations amérindiennes ne représentent plus que 2,8 millions d'individus, vivant souvent dans des conditions très précaires.


Culture des Etats-Unis

Population Noire à Harlem

Culturellement, les Etats-Unis sont très influencés par son fondement anglo-saxon, c'est à dire la forte immigration britannique au cours des siècles. L'anglais est bien sûr la langue la plus parlée, mais l'espagnol s'y implante de plus en plus avec les populations hispanophones de plus en plus nombreuses, notamment en Californie, au Texas, au Nouveau Mexique, en Floride et à New York.

En Louisianne, l'influence française se fait sentir, notamment dans l'architecture des villes coloniales comme la Nouvelle-Orléans, et certaines traditions que tentent de maintenir les cajuns.

L'influence amérindienne elle ne subsite surtout que dans les noms de lieux ou certains Etats comme le Dakota, Ohio, Iowa par exemple.

Formant une population très cosmopolite, chaque groupe ethnique a amené avec lui un peu de sa culture, européenne pour la grande majorité mais aussi asiatique avec de véritables villes au sein des grandes mégapoles américaines comme les Chinatown que l'on peut voir à New York ou Los Angeles.

Annonces publicitaires

Suggestion de voyage

Billet d'avion, hôtel, voiture

Visite USA